jeudi 3 mai 2012

Comme si un jour...

Comme si un jour, j’avais été arrogante, insolente, sans pour autant être, insultante ou suffisante, méprisante, hautaine, ou pire, blessante, voir dédaigneuse, fière, ou orgueilleuse, mais pas supérieure, et en restant impertinente, sans présomption de mon état d’âme, moi qui étais aimable et déférente, soumise, en restant toujours respectueuse….

Je vous entends sourire…Chut ! Silence ! La paix ! Taisez-vous ! Motus ! Vos gueules ! Fermez-la !

 Comme si il était émouvant, poignant, ou prenant, sans être tragique, et pourtant passionnant, dangereux et mouvementé, certes un tantinet hasardeux, restant grave, et sérieux ce sujet difficile.

Alors comme si je vous avais donné l’illusion un instant, d’une erreur ou d’un leurre, d’une aberration, d’un mirage ou d’une chimère… je reste un songe ou une utopie…  Comme si un jour j’eu écrit ce texte incertain, du revers de la main, la muse muselée, domptée et censurée reste soumise au dictionnaire des analogies et des antonymes dans lequel j’ai pioché l’arrogance d’une réponse à un sujet donné.

 

Le sujet qui précéde était donné... commencez votre texte par comme si un jour...Alors j'ai commencé mon texte par comme si un jour, mais en manque d'inspiration, j'ai pioché par hasard, dans le dictionnaire des homonymes et antonymes, un mot, c'était le mot arrogance....Ce fut aussi le dernier texte de mon ancien atelier d'écriture, c'est décidé, je change, l'auto satisfaction pour ne pas utiliser de terme plus impudique, sans jamais s'octroyer le droit à la critique ouverte et constructive et bien çà me fatigue, j'ai besoin de critique CONSTRUCTIVE pour évoluer et pas de vagues hochements de tetes en provenance d'un atelier qui me confortent dans ma médriocrité ...

Posté par _Nathalie à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Comme si un jour...

Nouveau commentaire