lundi 2 avril 2012

La nouvelle : Fumer tue, Chapitre 3 : La rencontre

Elle se leva donc, réveillée par le service de nettoyage et attendit trois heures, par chance le temps était clément, son objectif était de rejoindre Paris avant l’hiver. Sans froid excessif, elle put moyennant quelques pas pour se réchauffer se positionner pour reprendre son autostop. Elle sortit sa pancarte de carton où été inscrit PARIS en lettres majuscules au marqueur noir, et la tendit. Quelques routiers passèrent sur l’autoroute mais à cette heure-ci, tous les bureaucrates avaient déjà rejoints leur bureaux, et les ouvriers leurs usines. Les commerciaux bien trop pressés à griller les limitations de vitesse, ne s’arrêtaient que sur des aires afin de prendre de l’essence, et fumer une cigarette, quant aux vacanciers, hors période de vacances scolaires, il ne fallait pas trop compter sur eux. Un vieux monsieur en polo s’arrêta, et fit signe à la demoiselle,  je ne vais pas à Paris dit-il, mais je peux vous avancer, si cela vous arrange, elle accepta. Qu’avait-elle à craindre d’un retraité après tout !

Elle s’installe donc dans la voiture, accroche sa ceinture, il met son clignotant, vérifie son rétroviseur, enclenche la première, avec un bruit d’embrayage à changer, accélère et se lance sur l’autoroute. Une vieille cassette de jazz ronronne dans la voiture, une odeur de cigarette froide emplit l’habitacle.

Il ne lui fallut pas très longtemps pour prendre et envoyer une photo de l’homme sur Facebook, sans qu’il ne s’en rende compte. Il baissa la musique et lui demanda,

-« d’où venez-vous? »

-« Montpellier. »

-« Montpellier est une jolie ville reprit-il, pourquoi la quitter ? Pourquoi Paris? »

Pour accomplir sa mission, mais elle ne pouvait lui avouer, alors après un temps de réflexion elle débita sur un ton juste un mensonge,

-«  je pars à la recherche du temps perdu, je vais tenter de retrouver mon père, quelque part, sa dernière adresse connue était à Paris. Il est parti il y a 20 ans. »

Le vieil homme de répondre,

-« quelque fois, l’ignorance a du bon. »

Et un long silence s’en suivit.

-« Avez-vous pris votre petit déjeuner » reprit le vieux monsieur ? –« Non », dit-elle.

-« Et bien allons-nous changer les idées, je vous invite à prendre un petit déjeuner, je connais un petit restaurant sympa hors de l’autoroute où j’avais l’habitude de m’arrêter avec ma femme. La pauvre m’a quittée il y a 2 ans, un cancer du sein foudroyant et vous me feriez un immense honneur si vous acceptiez mon invitation. »

Devant l’air larmoyant du vieil homme, elle ne sut refuser. Ils sortirent de l’autoroute et se dirigèrent vers une petite bourgade charmante. Il s’arrêta devant un petit restaurant, ‘’ Le fameux crouton’’.  Ses 2 occupants sortirent de la voiture. Elle remarqua le corps athlétique du vieux monsieur, et lui, son opulente poitrine, qu’il avait feint de ne pas voir jusque la.

Ils entrèrent dans le restaurant au son d’une cloche, il était vide, ce qui ne surprit personne à cette heure ci, et le patron les installa à une table, près de la fenêtre.

Ils commandèrent instantanément,

« 2 cafés, 2 jus d’orange, des croissants, et des tartines s’il vous plait. » 

Ceci s’annonçait pour la jeune femme comme un véritable festin.

Il s’excusa, devant aller aux toilettes, passa devant leurs cafés servis, elle en profita pour commenter le portrait, ‘’ Et me voici invitée par ce charmant vieil homme pour un petit déjeuner au fameux crouton quelque part en Aveyron’’

Ils se régalèrent tous 2 du petit déjeuner, et reprirent leur route.

Posté par _Nathalie à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La nouvelle : Fumer tue, Chapitre 3 : La rencontre

Nouveau commentaire